Translate

copyright L-122-4

Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l'auteur ou de ses ayant droit ou ayant cause est illicite....

qui suis-je ?

Ma photo
demeurant à CASTELNAUDARY, " la " capitale mondiale du cassoulet, AUDE, France
Des coups de cœur , de l'histoire , des histoires , plein de souvenirs de l'enfant que j'ai été et que je suis encore un peu .

Nombre total de pages vues

Rechercher dans ce blog

vendredi 22 mars 2013

Comme les vrais , il vole !! . Avion FROG .

Depuis ma plus tendre enfance , j'ai toujours admiré tous ces avions , gros où petits , qui sillonnent le ciel . Dans les années soixante , j'ai eu pour Noël la célèbre " Caravelle " de chez JOUSTRA qui sera suivie quelques années plus tard par un imposant " BOEING 747 " . Le gros défaut de ce genre de jouets , c'est qu'ils sont malheureusement vissés au sol . Alors imaginez donc un enfant à qui on propose un avion jouet qui vole véritablement . WAAAOUUUUH !!!! Ce tour de force fut réalisé par une bande de passionnés au début des années trente : Charles Mandeville WILMOT ("Bill") , John son frère et Joseph MANSOUR . . En 1931 , Joe Mansour ,après avoir perfectionné des modèles d'avions en feuilles de papier mâché , se joint aux frères Wilmots qui ont expérimenté la construction de fuselage en tôle d'aluminium très mince . Ils formeront deux sociétés : La " Wilmot , Mansour & Co , Ltd " et la " Aircraft Ltd Modèle International " . L'I.M.A était responsable de la production , qui sera par la suite , conduite par la grande usine Tri-Ang à Merton. La première production de l'IMA sera un modèle volant de 30 cm d'envergure ( 20 grammes !! ) inspiré de l'avion de course " supermarine Schneider ", miniature au fuselage en aluminium et ailes en papier : Le " Mark IV Interceptor Fighter ". Non seulement , cet avion était unique de par sa conception , mais la grande innovation résidait dans son mode de propulsion : un puissant moteur à caoutchouc via un démultiplicateur Suisse Made ( 2700 t/mn ). Ce mécanisme lui permettait d'avoir une plus petite hélice (en bois) donc beaucoup de réalisme et surtout une autonomie de plus où moins 100m de vol ! Le bel aéroplane pouvait rapidement reprendre ses vols grâce à un remontoir " ultra rapide " intégré à la boite . L’appellation FROG vient de l'acronyme du slogan " First to Rise Off Ground " utilisé par Joe Mansour pour ses premières productions d'avions en papier mâché , slogan qui deviendra par la suite " Flies Right Off Ground ". En 1932 , Willmots et Mansour avaient atteint une production de 800 Interceptor par jour et ce beau jouet sera produit jusqu'en 1940 sans modification (sauf l'hélice qui sera par la suite en acétate , beaucoup plus solide ) . Voici donc ma dernière découverte , un beau modèle de la première heure ( hélice bois )qui a vécu mais qui est en bel état , complet de tout ses accessoires ( huile pour le moteur et le caoutchouc , tige de mise en place des élastiques , boite avec remontoir et toutes ses notices ). " Mesdames et messieurs veuillez serrer votre ceinture , remonter vos bretelles , attention au décollage !! "

samedi 9 mars 2013

Sacré famille ! : Jouets VEBE :

Un article paru dans un journal , une revue , un blog , est considéré bon que s'il est bien renseigné . La chose est parfois difficile , les infos étant rares , il est souvent impossible de vérifier leur véracité . Dans mon cas , mes articles sont alimentés par des renseignements glanés de-ci de-là dans des magasines ( qui se font rares ) , des livres ( tout aussi rares ) , sur le net . Après mon article sur " les beaux camions de VEBE " que je croyais bien ficelé , j'ai eu le bonheur d’être contacté par la famille BONNET ( soi-même !! ). --------"Je viens de lire par hasard un article que vous avez écrit sur les camions VEBE,et je désire rectifier l'énoncé de votre contenu, en effet si Victor Bonnet a envisagé la production de ce camion dans les années 30 , c'est son fils René qui l'a produit plus tard, Victor Bonnet avait deux fils , Robert qui à travaillé avec Cyril ( frère de Victor ) , et René qui dés la fin de la guerre en 1920 a travaillé avec son père . René était parfaitement bilingue , et à même été interprète pour les américains à la fin de la guerre, d’où surement ce style de camion. > En 1938 Victor cède l'usine à ces deux fils , d’où le nom de la société BONNET FRERES, mais c'est René qui restera aux commandes, Robert étant chez JEP, René produira le fameux camion de pompier, s'inspirant de la caserne de la rue des Tourelles dans le 20èùe, près de l'usine. > Je reste à votre disposition si vous voulez dans vos articles rétablir une vérité, sur la firme VEBE, je lis tant d' inepties. > Bien cordialement, > Catherine BONNET "------- Je suis un " petit " collectionneur mais reste un énorme passionné de jouets anciens , de leur histoire , de leur vécu et j' espère , par cet article , avoir contribué à un début de vérité .